Le Qi Gong
Introduction:
Qi gong est un terme qui a peu été utilisé dans la tradition chinoise, jusqu'à ce que dans les années 50, le Professeur Liu Gui Zhen du centre médical de Bei Dai He l'utilise pour désigner l'ensemble des méthodes et techniques énergétiques liées et appliquées à la santé.
Qi Gong est aujourd'hui un néologisme servant à désigner un ensemble de méthodes psycho-corporelles, énergétiques et spirituelles issues ou adaptées de la tradition chinoise. On peut traduire Qi par souffle, souffle énergétique et Gong par travail conscient et régulier, oeuvre.
Mais le Qi Gong reste avant tout une démarche, un cheminement concret, engageant l'être dans sa totalité (unité, globalité) et dont les secrets ne résident pas seulement dans les théories transmises par les maîtres et les textes mais bien dans l'intimité d'une pratique régulière et de ses prolongements dans la vie quotidienne.
Il existe de nombreuses orientations telles que : protéger et renforcer la santé , entrer dans le calme, développer et clarifier ses potentialités latentes, soigner les maladies (Qi Gong médical), augmenter les capacités à transmettre le Qi et à voir et comprendre les racines subtiles des déséquilibres énergétiques (pour les pratiquants de médecine traditionnelle chinoise).
Ou tout simplement suivre une intuition silencieuse...
Origines et influences:
Elles se confondent avec l'origine de l'homme, néanmoins on peut citer diverses influences :
  • Chamanisme.
  • Bouddhisme.
  • Taoïsme.
  • Confucianisme.
  • Arts Martiaux.
  • Médecine Traditionnelle Chinoise.
  • Les influences extérieures à la Chine et les recherches modernes sur la psycho-somatique, les nouveaux paradigmes, l'ostéopathie, la fasciathérapie ... ainsi que les traditions occidentales ( Hermétisme, Alchimie...).

En effet, si le bricolage énergétique et la réussite commerciale sont à l'ordre du jour, des gens sérieux et sincères, étudient, pratiquent, cherchent et enseignent, en Occident.
Ecoles et tendances:
On peut citer, pour information et de manière non exhaustive :
  • DAO YIN: " Procédés de conduite vers la non conduite " qui comprennent de nombreuses branches, expressions et tendances telles que:
    • Yi Nian Dao Yin (conduite par la pensée)
    • Hu Xi Dao Yin (conduite par la respiration)
    • Shi Zi Dao Yin (conduite par les postures, les mouvements)
    • Tu Yin Dao Yin (conduite par l'expulsion sonore)
    • An Mo Dao Yin (conduite par le massage)
    Ces modalités d'expression sont en réalité intimement liées mais certaines méthodes peuvent mettre en avant et privilégier un ou plusieurs de ces aspects.
  • TU NA: " respiration consciente " ou " renouvellement de l'être par la respiration consciente ".
  • AN QIAO: Forme de Dao Yin orientée vers l'auto massage.
  • QI GONG LIAO FA: Traitement des maladies par le Qi Gong (Qi Gong médical). Comprenant des exercices pratiqués par le patient et/ou des techniques de projections et de manipulations du Qi par le thérapeute. Ainsi que des méthodes de diagnostiques sensibles.
  • CHUN XIANG XIANG: Imagination pure.
  • SONG JING GONG: Méthodes de relaxation, pratiques de sérénité.
  • ZHAN ZHUANG GONG: Pratiques d'enracinement en pilier.
Cette liste n'est pas exhaustive.

Cas particulier de l'école de Dao Yin:

L'école du Dao Yin comprend de nombreuses méthodes et aujourd'hui le terme Dao Yin est utilisé essentiellement pour désigner les formes qui mettent l'accent sur le mouvement pour libérer ou conduire le Qi. On peut citer à titre d'exemple :
1. l'école contemporaine de Dao Yin Yang Sheng Gong du Professeur Zhang Guang De, de l'institut d'éducation physique de Pékin. Cette école qui comprend de nombreux enchaînements met l'accent dans un premier temps sur la qualité des mouvements pour favoriser la circulation et conduire le Qi. La théorie des vecteurs et réseaux d'énergie (Jing Mai) et des points (Xue) a donc une importance toute particulière dans cette école. Ainsi que la compréhension des principes du Yang Sheng (entretien de la vie) qui fait d'ailleurs partie de l'enseignement du Professeur Zhang Guang De.
2. Le Dao Yin Qi Gong des 5 animaux (Wu Qin Xi). Cette méthode, plus ancienne, mise au point par le célèbre médecin et chirurgien Hua Tuo (141-208 ), connaît aujourd'hui de nombreuses variantes et tendances. Dans cette méthode qui combine le travail statique et dynamique, l'émission des souffles est libérée ou orientée très librement par l'évocation subtile de l'esprit. La forme corporelle, ajustée de manière particulière et dénudée de la force grossière et du vouloir, laisse émaner les gestes et attitudes en correspondance avec les animaux, qui refondus dans l'écoute retournent à l'arrière-plan silencieux. C'est une pratique très subtile tant sur le plan de la structure et de la forme corporelle (corps de Dao Yin), que sur le plan de l'esprit (concentration, méditation, poésie visuelle évocatrice (Xiang Xiang)...
Corps et esprit sont en réalité " Un " et sont cités séparément par commodité pédagogique.

Rappelons pour finir cette présentation que la pratique du Qi Gong est loin d'être anodine, hormis la pratique de loisir (gymnastique de détente et relaxation) qui est une distraction comme une autre et a dans ce sens son utilité, l'engagement dans une pratique soutenue et plus profonde peut produire des effets, des changements, voire des transformations qui peuvent se révéler perturbatrices. Pouvoir accompagner ces périodes délicates, ajuster, adapter et parfois stopper la pratique fait partie des connaissances que se doit de posséder un professeur sincère. Cette connaissance sensible s'acquiert par l'expérience vécue " sur le chemin " et peut être enrichie et soutenue par une étude sérieuse de la théorie du Qi Gong et de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Tél. : +33238301386
© 2014 http://brunolazzari.com
contact@brunolazzari.com